Merci d'aider CADASIL France !
Lisez le message de notre Présidente dans la dernière "nouvelle", sur ce site.
    

  
 
 
 
Urgence  cadasil.png
 
 
Contact vert.png
 
 
Petit bouton DON.gif
 
 
Adh & Cotis w2.png
 
 
logo_paypal_site_fr.png
 

 

Menu principal

Fermer La maladie en quelques mots

Fermer Vivre avec la maladie

Fermer La maladie : en savoir plus

Fermer L'association

Accès direct
Recherche




Connexion...
 Liste des membres Membres : 8

Réservé aux membres du C.A.

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonyme en ligne :  Anonyme en ligne : 1

Webmaster - Infos
Lettre d'information
---- Pour recevoir notre bulletin ----- -------------- 'La Lettre' -------------------------- inscrivez-vous ici --------------
Captcha
Recopier le code :
136 Abonnés
La maladie : en savoir plus - Traitements de la maladie

Les traitements de la maladie

 
Les traitements
 
A ce jour il n'existe pas de traitements de la maladie pour la guérir (c'est une maladie génétique), ni pour éviter son évolution
 
 
Il n'existe pas de traitement préventif de la maladie, c'est-à-dire capable d'empêcher la survenue ou l'aggravation de la maladie. La recherche scientifique en cours laisse espérer des solutions allant dans ce sens pour les années à venir.
 
La prise régulière d’aspirine est parfois prescrite à faible dose et à titre préventif. Aucune étude médicale en a cependant prouvé l'efficacité dans le cas de CADASIL.
 
 
Par contre, il est nécessaire de prendre en charge médicalement les manifestations de la maladie au fur et à mesure de leur apparition. C'est ce que l'on nomme le traitement symptomatique.
Les médicaments prescrits sont utilisés pour diminuer les symptômes et améliorer le confort des patients.
 
Les antalgiques (antidouleurs) simples comme le paracétamol et l'aspirine sont utilisés contre les crises de migraine. Les médicaments vasoconstricteurs qui entraînent une contraction des vaisseaux sanguins comme les dérivés de l'ergot de seigle et les triptans sont contre indiqués. 
 
Les troubles cognitifs et psychiatriques (dépression, agitation psychomotrice) peuvent être améliorés par des traitements spécifiques.
 
Après un accident vasculaire cérébral, la prise en charge médicamenteuse peut comprendre :
 
● une prévention des rechutes par des médicaments antiagrégants plaquettaires comme l'aspirine. Cependant, leur efficacité n'a été démontrée que pour les infarctus cérébraux « classiques » mais jamais évaluée dans CADASIL.
● le traitement d'autres facteurs de risque vasculaire aggravants (hypertension artérielle, diabète, hypercholestérolémie).
 
 
Certaines pistes de traitement sont envisagées en lien avec les progrès de la connaissance clinique et génétique de la maladie. Ces approches seront évaluées à partir d'essais thérapeutiques.
 
Nous tenons tout particulièrement à mettre en garde les personnes atteintes de CADASIL qui pourraient consulter certains sites internet créés par des patients et proposant des conseils de traitement avec le nom de certains médicaments. Pour la plupart d'entre eux, ces sites n'ont pas été approuvés par des autorités médicales compétentes.
 
 
Les interventions non-médicales
 
 
CADASIL est une maladie à l'origine d'un handicap de degré variable. Il est important en France de faire reconnaître son handicap pour bénéficier de prises en charges qui évolueront en fonction des besoins.
 
La kinésithérapie est fondamentale pour rééduquer d'éventuels troubles moteurs (marche, équilibre…).
La rééducation orthophonique est prescrite en cas de troubles de la parole.
Une aide à domicile permet d'aider le patient dans les actes de la vie quotidienne.
Le rôle des aidants est essentiel. Les associations telles que CADASIL France ont entre autres pour mission de leur apporter un soutien.
 
 
Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH), reçoivent les personnes handicapées et les aident à constituer leur dossier de prise en charge par la Sécurité Sociale (prestations telles que kinésithérapie, orthophonie, soins à domicile, hébergement dans une maison médicale spécialisée...).
 

 


Date de création : 07/03/2009 @ 08:32
Dernière modification : 30/12/2015 @ 07:51
Catégorie : La maladie : en savoir plus
Page lue 4197 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^